P'TAAH: " Formule de TRANSMUTATION"  

pour transformer douleur et agonie en extase
P'Taah est un maître très évolué et aimant des Pléiades.

La douleur est une résistance au sentiment, provoqué par un jugement. 
Le jugement est la seule cause de la douleur.
Pour vous libérer de la douleur, vous devez annuler le jugement. 
(Le jugement crée la séparation de qui vous êtes vraiment.)

D’abord un tuyau:
Chaque fois que vous vous sentez mal à cause de quelque chose qui se produit, demandez-vous :
« Quelle est ma conviction au sujet de cette situation ? ». 
Votre conviction est la base de votre perception de votre réalité. 
Trouvez la conviction qui peut vous causer des expériences désagréables à répétition.

LA FORMULE DE TRANSMUTATION:
1. PRENEZ VOTRE RESPONSABILITÉ
Prenez la responsabilité que ce que vous vivez/percevez est votre création. « Je l'ai fait ». Vous êtes le créateur - personne d'autre ne vous « l'a fait ».
Vous n'êtes pas une victime. Vous l'avez créé, de sorte que vous puissiez trouver la perle de la sagesse dans cette expérience.
Pour trouver cette sagesse, notez d’abord ce que vous pensez de la situation. (Vous avez pu co-créer avec d'autres - chacun pour vos propres raisons.) Vous devez vous« approprier» votre peur (les émotions négatives). Vous ne pouvez pas changer ce que vous  ne vous appropriez pas.
2. ALIGNEZ LE JUGEMENT  
Alignez le jugement au sujet de vous-même, au sujet de la situation, et au sujet des autres impliqués. Quand vous blâmez et jugez, vous ne prenez pas la responsabilité de ce que vous éprouvez.
Réalisez-vous, reconnaissez, et « appropriez-vous » le fait que vous avez un jugement au sujet de cette expérience. Vous pouvez même avoir un jugement au sujet du jugement.
Tout qui existe est une expression de divinité - même votre jugement. Ainsi, votre jugement est valide. Reconnaissez et bénissez votre jugement et bénissez la situation entière. Rendez-vous compte que vous pouvez seulement transformer dans le moment de MAINTENANT.  (Cependant, en transformant le maintenant, vous transformez, ironiquement, également votre passé et votre futur.)
3. EMBRACEZ, ADMETTEZ, ACCEPTEZ, PERMETTEZ.
Tant que vous essayez d'échapper à la peur ou de la libérer ou de l'ignorer, vous produirez simplement plus les mêmes expériences. Vous pouvez seulement transformer ce que vous vous appropriez  dans le moment en embrassant totalement la situation.  Tant que vous jugez la peur ou l'ignorez, vous ne pouvez pas la transformer.
Embrassez, permettez, acceptez, et cédez à la situation, à votre jugement, et à vos sentiments. Juste comme vous embrasseriez un enfant blessé qui pleure, embrassez l'expérience entière et prenez- en la responsabilité, plutôt que de la repousser. Embrassez-la  dans la Lumière divine que vous êtes.
Comme vous l'embrassez dans la Lumière divine que vous êtes, la résistance au sentiment (qui provoque la douleur) se dissout dans la lumière. Bénissez les personnes impliquées dans votre drame. Soyez reconnaissant pour cette expérience, en raison de son potentiel en sagesse.
4. RESSENTEZ LE SENTIMENT.
 
Mettez de côté votre pensée et votre intellect, et permettez-vous juste de totalement RESSENTIR le sentiment. Plutôt que de vous échapper de la douleur, embrassez et ressentez ce qu’il y a à ressentir. (La transmutation ne se produit pas si vous essayez d'échapper à la douleur.)
L'intellect est utile, mais il est conçu pour être le serviteur du cœur. L'émotion est votre arme de puissance -
c'est votre catalyseur de transformation.
(==> veut dire "produit", "crée", "cause".)
Le jugement ==>  Vouloir éviter le  sentiment ==>  Résistance au sentiment (comme des « griffes » dans le plexus solaire immobilisant les énergies) ==>  Sentiments immobilisés (bloqués) dans le  plexus solaire ==> Douleur + séparation. (La douleur est le résultat de la résistance au sentiment.)
Permettre, tolérer + accepter + admettre ==>  Sentiments coulant du plexus solaire dans le cœur dans le chakra de la couronne ==> d'unité + de non-séparation ==> Extase
Soumission  = pour joindre des forces, entraînant de ce fait l'unité et la non-séparation.
Soumission = pour reconnaître et accepter qui vous êtes vraiment. Permettre qui vous êtes vraiment crée automatiquement  l'alignement et l'équilibre. La « soumission » ici ne signifie pas la soumission aux autres, mais au vrai Moi intérieur.
Vulnérabilité = non-séparation.
Il n'y a que le jugement qui cause une douleur! Pour vous libérer de la douleur, vous devez annuler (aligner) le jugement.
Quand le jugement est aligné, les griffes de la résistance (résistance au sentiment), que vous éprouvez comme douleur, sont dissoutes dans votre propre lumière, et transformées par votre Amour!!.
Ceci vous laisse avec ce qui est maintenant une énergie neutre dans le plexus solaire, qui est finalement libre de se déplacer jusqu'au cœur, et puis vers le chakra de la couronne. Ceci produit l'unité et la non-séparation, ce qui produit l'extase.
La permission n'est pas le résultat d’une action, mais d’un non-faire (soumission). N'importe quel sentiment, s'il existe, c'est une expression de divinité… accueillez-le ainsi! Embrassez-le dans votre propre Lumière divine!

Utiliser votre PEUR
La peur signifie que vous croyez qu'un scénario que vous ne voulez pas voir se produire, va sûrement se produire !
Votre peur vous fait savoir que vous croyez en une réalité qui vous ne plait pas. 
Ainsi, la peur peut vous servir, en étant un « indicateur », ou une « alarme »,
qui vous fait savoir « Héla, je crois en une réalité qui est pas du tout alignée avec mon être ! »
Une fois que vous vous en rendez compte, vous pouvez choisir de changer votre conviction ,
afin d’éviter ces scénarios effrayants dans votre réalité.
#1. Trouvez la conviction qui cause cette peur.
Demandez-vous : « Quelle conviction cause la peur que je ressentis en ce moment?»
#2. Une fois que vous trouvez la conviction qui produit cette peur, reconnaissez alors que c'est votre conviction.
Appropriez-vous cette conviction. (Vous ne pouvez pas changer ce que vous ne vous appropriez pas.)
#3. Demandez-vous : « Avec quelle nouvelle conviction aimerais-je la REMPLACER? »
#4. Une fois que vous décidez ce qu'est votre nouvelle conviction préférée, acceptez-la. Adoptez-la.
Ayez CONFIANCE que cette nouvelle conviction est maintenant en activité et en fonction dans votre être.
(Vous n'avez pas besoin de vous « débarrasser » de la conviction dépassée.
Vous devez seulement la remplacer par votre nouvelle conviction.)
            Changez votre mental avec la nouvelle conviction.
            Changez votre état émotionnel-sentimental avec la nouvelle conviction.
            Changez votre langage corporel et vos actions avec la nouvelle conviction.

L’abondance est la capacité de faire ce que vous voulez faire, quand vous voulez le faire. L'argent est seulement un des outils valides pour réaliser cette abondance. Et il n'est pas toujours l’outil nécessaire - pour faire ce que vous voulez faire quand vous voulez le faire.

"Recevoir" la Réalité que vous désirez
Une radio ne doit pas créer le programme qu'elle souhaite entendre. Elle doit simplement recevoir un programme déjà-existant. Et elle se fait un récepteur efficace en assortissant et en synchronisant les fréquences -
créant une similitude des vibrations - avec le programme qu'elle souhaite recevoir.
De même, vous ne devez pas créer la réalité que vous désirez, parce qu'elle existe déjà - parmi les réalités probables infinies qui coexistent simultanément.  Tout que vous devez faire est de devenir une « antenne » efficace, de sorte que par la similitude des vibrations, vous puissiez capter cette réalité. Et ceci se traduit aussi à votre état physiologique.
D'abord, vous devez être cette vibration. Puis, vous recevez automatiquement cette réalité.
Vous devez « voir » la réalité que vous désirez comme existante ici et maintenant.
Puis, elle deviendra réelle dans votre réalité externe.
Une radio utilise un tuner de canal pour choisir et recevoir n'importe quelle station particulière - parmi tous les programmes qui existent simultanément.
De même, il y a des réalités probables infinies que nous pourrions « recevoir » et éprouver à tout moment.

Comment
choisissons-nous la réalité que nous souhaitons vivre?
Nous choisissons et recevons des « versions » spécifiques de la réalité par nos convictions. 
Nous choisissons et recevons par notre confiance à100% dans « ce que nous savons ».